Plus de précision sur le Concours de La Grande Brasse de Chambly

Tout d’abord, il s’agissait de la première édition du concours. Le concours a été pensé par M. Philippe Wouters, créateur du journal Bières & Saveurs. Le concours était très  »user friendly » dans ce sens où on devait goûter à 2 bières de style et de provenance différente et choisir la meilleure des 2. Il y a eu un tirage au sort le vendredi entre 32 bières. Nous étions 7 juges, 3 initiés ( dont moi ) et 4 connaisseurs, dont Guy Levesque, entre autre. Chaque bière qui gagnait passait au 2e, 3e et au 4e tour. Un peu à la manière des séries éliminatoires au hockey.

Voici donc à quoi ressemblait le tableau des affrontements initiaux. Tout d’abord, la TchèqueBec 12 affrontait la Saison Station 7. La Saison Du Tracteur du Trou Du Diable affrontait la Belle Hélène de Multi-Brasse. Il y a eu aussi la Reyne Descosses de Bedons D’Aine et Bedons Ronds contre la Gaz de Coirse du Broue Pub Brouehaha. La IPA de la Micro Du Lièvre se confrontait à la American Pale Ale de La Brasserie de Dunham. La 5e Anniversaire se mesurait à l’interdite, la 90 minutes IPA des Brasseurs Du Monde. La Glutenberg des Brasseurs sans Gluten était en compétition contre La Tournée. La Cuivré Au Thé était en compétition contre la Hildegard Pale Ale Belge. Enfin, la st-Barnabé Sud, du Bilboquet était contre la Cascade IPA des Brasseurs Illimités. Cela complète la partie gauche du tableau.

Du côté droit du tableau la première ronde a débuté entre la Porter Baltique des 3 Mousquetaires contre l’Élixir Céleste de la micro Dieu Du Ciel. Il y a eu un affrontement entre la Cobra et la St-Ambroise IPA de McAuslan. Également la Vanfilhoots contre La Périple. Suivi d’une dégustation entre la Chapeau Noir contre nulle autre que La Blonde De Chambly D’Unibroue. Il y eu aussi un affrontement entre la Sein D’Esprit Rousse et La Spontannée. Tout un affrontement eu lieu entre la Black Jesus du Saint-Bock et la Brune Au Miel. Et dans les derniers affrontements il y eu aussi la India Pale Ale de L’Alchimiste contre la Armada Réserve de Bénélux. Enfin, la Dominus Vobiscum Lupuls se mesurait contre la Canon des Brasseurs RJ.

On doit absolument mentionner que nous connaissions les 32 bières, mais l’ordre de service nous était caché.

Au 2e tour, La Saison Du Tracteur a gagné contre la Saison Station 7. Le fameux Gaz de Course a gagné contre la IPA de la micro du Lièvre et la American pale Ale de Dunham. Ensuite la surprenante Glutenberg a remportée sa 2e ronde contre l’Interdite. Pendant que la Hildegard pale Ale belge se mesurait contre la Cascade, sans surprise la cascade a passé au 3e tour!

De l’autre côté, en 2e ronde, la lutte a été serrée entre la IPA de St-Ambroise et l’Élixir Céleste,mais la IPA est passée au 3e tour. La Périple s’est mesurée contre La Blonde De Chambly. La Spontannée n’a fait que passer contre la black IPA, Black Jesus du Saint-Bock. et le dernier affrontement s’est déroulé entre l’Armada Réserve de Bénélux et La Lupulus de Charlevoix.

En 3e ronde, le choix entre la Saison Du Tracteur et le Gaz De Course fût déchirant, mais la cervoise du Brouehaha a passé au 4e tour où elle affronterait la Cascade IPA. De L’autre côté, avec surprise, la Blonde De Chambly a gagné sa bataille gustative contre la IPA de McAuslan. Elle s’est ensuite mesurée contre la surprenante Black Jesus, qui avait remporté son 3e duel contre la magique Lupulus !

Pour le carré d’as, nous nous sommes donc retrouvé dimanche à boire le Gaz De Course, un vin d’orge pas piqué des vers, avec des arômes de bois, très alcoolisée avec ses presque 12% d’alcool, mais pour moi elle est très réconfortante. La bataille allait être épique car elle s,est mesuré à nulle autre que la Cascade IPA. Plusieurs experts s’entendent pour dire qu’elle est la meilleure IPA du genre au Québec. En fin, la Blonde De Chambly, avec des arômes de citronnelle et un superbe collet devait remportée son duel contre une des rares IPA noires au Québec, la Black Jesus. Au nez on pouvait même y déceler des arômes de sauce soya, mais son amertume typique d’une IPA nous confirmait qu’on buvait une IPA et non une stout, malgré sa couleur noire.

Le choix final fût très difficile à faire entre le Gaz De Course et La Black Jesus, mais le Black IPA du Saint-Bock s’est mérité le premier trophé créé pour la Grande Brasse De Chambly.

On aurait apprécié en savoir moins sur ce qu’on nous apportait, mais je suis persuadé que des correctifs seront apportés pour l’an prochain. Nous avons eu droit à 2 visiteurs surprises, venus épaulés Jeff Boudreault, le 3e initié. en effet, François Paradis et Le Gros Cave en personne, Jean-Franbçois Mercier sont venus nous divertir tout au long des cette fabuleuse dégustation !

À l’an prochain et si vous avez la chance de participer à se concours inscrivez-vous en grand nombre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s