Pourquoi certaines bières sont-elle impériales ?

Tout d’abord, selon le dictionnaire, L’internaute / L’encyclopédie, impérial veut dire : qui appartient à un empereur ou à un empire. Si on fouille un peu, certains sites disent également que impérial veut dire qualité ou quantité exceptionnelle. Si on transpose ça dans un contexte de bière, cela veut dire une bière plus goûteuse, plus alcoolisée et parfois une plus grosse bouteille. Mais quand et pourquoi ont-ils décidé de qualifier une bière d’impériale ?

Tout a commencé au XVIIIe siècle, les portiers (porter) de rue et de rivières anglais faisaient partie d’une classe sociale aisée. Ils aimaient la bière et un type en particulier : une bière caractérisée par l’utilisation de malt rôti et donc plus foncée que la moyenne des bières. Une nouvelle sorte de bière naissait : la porter. Ensuite un certain Arthur Guiness ramena cette recette en Irelande pour y modifier quelques ingrédients et il décida de l’appelé Extra Stout.

Ensuite, lors des ces voyages en Angleterre, Pierre Le Grand apprécia particulièrement les porters. Il ordonna donc d’expédier quelques-une de ces bières à la cours impériale russe. Puisque le trajet était long et qu’il devait passer par la mer baltique, où il fait très froid, la bière n’arrivait pas à survivre au long voyage. Les brasseurs anglais réagirent donc en modifiant la recette originale, en augmentant la teneur en houblon et en alcool, pour que l’alcool empêche la bière de geler. À ce moment là, le plus grand exportateur de stout était Thrale’s Brewery.

Cette puissante version de la stout impériale a été brassée pour l’accord baltique et devint très populaire auprès des tsars russes. La bières devint également la Courage Russian Imperial et elle vit le jour à la Anchor Brewery qui appartenait à la famille Thrale.

Plus tard Barclay’s se mit a brasser une Imperial Russian Stout. Elle devait parcourir un long trajet de Londres jusqu’à Danzig, pour ensuite arriver en Russie impériale. Le trajet était déjà très long et il arrivait parfois que les ports de la mer baltique était bloqués par l’armée Napoléonienne. Lorsque le traité Russe vint à échéance, un certain français, d’origine irlandaise du nom de John Courage racheta Barclay’s. Il décida de brasser seulement de petite quantité de stout impériale pour le marché anglais.

La Stout Impériale Russe continua d’évoluer dans le temps, au point tel, que lors que Courage décida de vendre sa brasserie à John Smith, la bière était maintenant à près de 10% ABV. On y mettait du malt pale, ambré et noir avec même une touche de malt pilsner. De plus on y ajoutait pa soins de 24 livres de houblon Target par baril, soit plus de 4 foi plus de houblon que dans une bière conventionnelle! cette stout développa des goûts de chocolat, de réglisse avec nbe finale en bouche très houblonnée.

Ce type de bière devint de moins en moins populaire et passa de bière produite annuellement à une bière de saison pour pratiquement disparaître dans les années 1990.

Certains brasseurs québécois ont recréé ce type de bière, comme par exemple, McAuslan, qui chaque année brasse une quantité limitée de Stout Impériale Russe. Le mot impériale fût donc utilisé pour qualifier une bière plus forte et plus goûteuse.

2 réponses à “Pourquoi certaines bières sont-elle impériales ?

  1. Pingback: Pourquoi certaines bières sont-elle impériales ? | Blogue De Bière | Scoop.it·

  2. Pingback: Petit cours de bière 101 ! | Le Blogue De Bières·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s