Mondial de la bière 2013: mes impressions !

Birra Del Borgo - Old Antonia Calvados Barrel Aged

Le jour 1 du Mondial venait tout juste de se terminer que plusieurs amateurs faisaient part de leur mécontentement, ce qui m’a grandement surpris. Il est vrai que la liste des bières annoncée était loin d’être très invitante pour moi, mais je trouvais que cela me forcerait à découvrir des bières moins connues. J’étais aussi grandement attiré par le fait de pouvoir boire des bières importées sur une terrasse, surtout avec le temps chaud qu’on y annonçait. Par contre, comme mon temps alloué aux évènements de bières est limité, j’avais seulement prévu y passer un petit 2 heures, le vendredi. Je voulais me concentrer sur les bières italiennes puisque les bières qui devaient être présentes dans les kiosques des brasseries québécoises me semblaient plus accessibles en leur rendant visite, sur place.

Heureux d’apprendre que les bières italiennes se trouvaient au pub situé à l’extérieur, sur ladite terrasse. À mon arrivée, je devais récupérer mon accréditation média. J’apprends que je dois traverser la salle principale au complet, marcher encore plus loin pour me rendre tout au fond, près de la section V.I.P.. J’aurais aimé pouvoir entrer directement, faire le tour tranquillement et regarder un peu la disposition de la nouvelle salle. Mais non ! Une fois ma passe récupérée, j’étais tout près du pub que je cherchais, je m’y suis donc rendu impatiemment! Je m’étais dressé une liste d’une 12 de bières italiennes qui avaient piqué ma curiosité. C’est sans tarder que j’ai commandé ma première bière: désolé, il en reste plus de celle-là, qu’on me répond ! QUOI !? Le festival bat son plein depuis 48 heures, j’arrive dès l’ouverture de la 3e journée et il manque déjà des bières !? J’étais assez déçu d’apprendre cela ! En plus, sur 12 bières que j’avais envie de boire, il en manquait 3 ! Puisque je suis resté à ce pub environ une heure, j’ai vu pas mal de gens passer. Et tout au long de cette heure, plusieurs amateurs se sont fait dire la même chose: il n’en reste plus !!! Et la réaction était toujours la même: déception ! Je comprends qu’il est difficile d’importer des bières au Québec, mais j’aurais aimé avoir une répartition égale du nombre de bières disponibles, pour chacune des journées ! J’imagine les gens qui se sont déplacés de loin, ont payé le gros prix et n’ont pas pu boire les bières qu’ils avaient envie de boire…

J’avais aussi hâte de voir le fameux corridor dont tout le monde parlait, je ne l’ai pas trouvé si long que ça, mais j’ai surtout été très déçu du fait que l’évènement était séparé en 2 endroits et que nous ne pouvions pas y boire nos bières dans nos verres de vitre: les gens paient pour avoir un verre de vitre afin d’améliorer l’expérience gustative, et ils sont contraints de boire dans un vulgaire petit cup de plastique: grand manque de classe. Je comprends qu’il y a des règlements municipaux, mais étant donné que la salle a été réservée depuis plus d’un an, il me semble qu’avec les contacts des organisateurs du Mondial, ils auraient pu obtenir un permis spécial pour l’évènement…

Avec l’accréditation média que l’on m’avait fournie, cela me donnait droit à la section V.I.P.. Après avoir bu quelques bières italiennes, j’avais faim. Je me suis donc rendu à la section V.I.P., et j’ai eu de la difficulté à me trouver de quoi manger, même s’il était près de 13h ?! De plus, j’ai eu de la difficulté à me trouver des bières froides: les frigos venaient à peine d’être remplis !

Enfin, je me suis rendu dans la salle principale, avant de quitter, question de jeter un coup d’oeil sur la disposition de la salle. Étant donné qu’une grande partie des brasseurs québécois ont boudé l’évènement cette année, les brasseries présentent étaient surtout des macrobrasseries. Et ils avaient plus d’un tour dans leur sac afin d’attirer notre attention! Je comprends très bien que les macrobrasseries aident à rentabiliser un évènement du genre, mais j’ai tout de même été très déçu qu’ils paraissent autant ! J’aurais également apprécié un accès WIFI dans les salles, ainsi qu’une tweetline projetée sur un mur en temps réel avec les mots clics du mondial. Cela aurait incité les gens à parler de leurs expériences et de leurs découvertes et les organisateurs auraient pu ainsi capitaliser sur une meilleure visibilité sur les réseaux sociaux!

Cela dit, le monde de la bière est en pleine expansion et les amateurs de bières sont de plus en plus exigeants et ils ont de plus en plus de choix de bières et de festivals. Ce qui fait en sorte que nous sommes maintenant en mesure de comparer les différents festivals entre eux. Il faut aussi considérer le fait que le phénomène des importations privées est de plus en plus accessible et connu de tous. Ce qui fait en sorte que les bières importées lors des éditions du mondial sont de moins en moins rares et donc de moins en moins attirantes pour une partie des amateurs. Je crois aussi que le fait de changer de salle fût un très grand défi de logistique, mais les amateurs étant de plus en plus connaisseurs, nos attentes étaient toutes très élevées. J’espère que la 21e édition sera mieux ficelée, car sinon, cela pourrait ouvrir la porte à d’autres organisateurs afin de créer un autre évènement d’envergure internationale !

2 réponses à “Mondial de la bière 2013: mes impressions !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s