Retour sur le Winter Warmer 2012 !

Tout d’abord, je veux remercier Marc Bélanger, du Broue Pub BrouHaha, d’avoir initier ce fabuleux festival ! Il faut aussi  faire mention honorable à Philippe Wouters, Max O’leary et toute leur équipe qui ont produit plus de 20 000 bouchées en trois jours ! Et ensuite il ne faudrait surtout pas oublier les brasseurs qui nous ont présenté des bières toutes plus originales, les unes que les autres !

De mon côté, j’étais sur place samedi soir. Je suis arrivé tôt, afin de pouvoir goûter aux plus de bières possibles et aussi afin de pouvoir rencontrer tous les amateurs de bières présents ! Premier bon coup, lors de la remise du verre officiel on nous remet une bouteille d’eau, ma meilleure amie de la soirée ! Le verre, de style galopin, à l’effigie de l’Hivernale Des Brasseurs, était tout indiqué. 125 ml de contenance maximale, cela permettait aux serveurs de nous servir des portions pour déguster et non pas pour se saouler !

Ardoise du bar #1

Ardoise du bar #1

Une fois arrivé dans la salle principale, 3 bars se répartissaient les 30 bières. Excellente idée ! Cela faisait en sorte que les bars étaient beaucoup moins engorgés et donc accélérait le service ! Le premier bar était mon favori. Je reviendrai sur mes bières favorites de la soirée plus tard ! Mais en regardant ce qui s’y trouvait, vous comprenez tout de suite !

Qui dit bonne bière, dit bonne bouffe, le 3e bon coup de la soirée était le menu ! Plusieurs serveurs avaient la lourde tâche de servir 400 personnes affamées. Ce n’était pas de tout repos, car ils avaient leurs sections attitrées et il fallait faire vite, car les bouchées s’envolaient très rapidement, mais puisqu’il y en avait pour tout le monde, on avait pas à se stresser avec ça ! À ce niveau-ci, j’aurais une recommandation à faire, il me semble qu’avec quelques places de plus assises, on aurait pu déposer les bouchées sur des tables et les gens auraient pu aller se servir, un peu comme un buffet, tout le monde en aurait eu pour sa faim !

Pour ce qui était de l’ambiance 2 groupes se sont partagé la tâche de nous divertir. D’un côté on avait de la musique de Dan Livingstone and the Jug Addict, qui nous jouait du Blues. Et un peu plus tard, un Jazz band nous jouait, évidemment du Blues. Mais leur nom m’échappe ! Si je peux me permettre une autre recommandation, en fin de soirée, après les musiciens, afin de garder tout le monde sur le party, j’aurais installé une piste de danse avec de la musique festive afin d’inviter tout le monde qui le désirait à danser ! On aurait pu continuer de servir de la nourriture sur la mezzanine seulement ! Car tôt en soirée, la place se vidait petit à petit!

Tel que promis, j’ai commencé ma dégustation avec la Warlord IPA de la micro vermontoise McNeill’s, une double IPA affichant 85 IBU et présentant des arômes d’abricot, elle fuît mon premier coup de coeur de la soirée !

La deuxième bière qui m’a beaucoup plu, fût la Mea Magna Culpa vieillie en fût de bourbon. Très ronde en bouche, le côté boisé du bourbon était très présent en finale, une excellente bière à consommer près d’un feu de foyer !

J’ai vraiment adoré le Lait de Dragon, brassée par la micro L’Albion, près de Joliette, une mild ale forte. Le type de bière décrivait très bien ce qu’elle était. Une bière relativement pâle, un peu sucrée, mais avec une amertume en finale très surprenante. Une bière ancienne comme seul leur brasseur sait le faire !

Après avoir discuter avec plusieurs amateurs qui me conseillaient de goûter à la Jolly Ranger du Naufrageur, je me suis laisser tenter par cette bière brune au miel et à la vanille. Avec ses 11% d’alcool et son côté liquoreux, elle représente très bien, selon moi, ce qu’est une bière d’hiver. Vraiment succulente !

Étant amateur de houblon frais, mes 2 derniers coup de coeur sont remis à l’Herbe À Détourne de Dieu Du Ciel et à la Schieve Tabarnak du Trou Du Diable. Celle de DDC, est une triple belge houblonnée au houblon citra. Elle présentait des arômes d’agrumes et des goûts très floraux en bouche et une finale toute en alcool avec ses 11%. Pour ce qui est de la bière de nos amis de Shawinigan, il s’agissait en fait d’une bière belge bien simple mais houblonnée à fond la caisse. J’avais rarement vu une bière à 5,3 % d’alcool aussi puissante en houblon.

Chernoe Pivoe du Trèfle Noir et La Triple de Rulles

Chernoe Pivoe du Trèfle Noir et La Triple de Rulles

J’ai aussi pu apprendre que pour l’an prochain, une brasserie américaine serait présente lors de ce festival. Il s’agit en fait de Stone Brewery, d’Escondido en Californie, qui nous présenteront une ou des bières pour le Winter Warmer 2013. Croisons-nous les doigts afin que nos amis de la SAQ nous permettent de faire entrer au pays ces précieuses bières !!! Au plaisir de vous y rencontrer pour la 3e édition, l’an prochain !

Cheers

About these ads

6 réponses à “Retour sur le Winter Warmer 2012 !

  1. Pingback: Retour sur le Winter Warmer 2012 ! | Blogue De Bières | Scoop.it·

  2. Pingback: 42 Liens du 6 mars 2012 | 42 Bières·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s